Harry et Meghan font la promotion de la santé mentale lors de la tournée en Afrique du Sud – Méditation

Publié le
24.09.2019 à 13h54
par
AFP

Le prince Harry et son épouse Meghan ont donné un coup de pouce royal aux surfeurs sud-africains qui ont exploité la puissance des vagues pour améliorer la santé mentale des communautés pauvres.

L’aide par le sport – une question qui préoccupe beaucoup le prince – a marqué le deuxième jour de sa tournée en Afrique australe, la première visite officielle du duc et de la duchesse de Sussex depuis qu’il était devenu le bébé du petit Archie en mai.

Bouleversé par les vents violents, le couple a discuté avec des membres d’une ONG appelée Waves for Change, qui utilise le surf pour aider les jeunes stressés des taudis du Cap à retrouver leur esprit positif et leur calme.

«Nelson Mandela a déclaré un jour que le sport avait le pouvoir de changer le monde», a déclaré Thembaletu Mani, l'un des mentors qui a accueilli le couple à la plage de Monwabisi.

"C’est ce que nous faisons ici: relever les défis par le sport."

Wendy Perks, âgée de 80 ans, et ses filles, Jenny et Carol, ont été parmi ceux qui ont bravé le vent pour attendre la royauté britannique.

Ils portaient les masques de la reine Elizabeth II, la grand-mère de Harry, et portaient chacun une chaise de camping ornée d’une rangée de petits drapeaux britanniques.

«Nous sommes les plus grands fans royaux au monde. Nous sommes allés au mariage de Kate et William, nous avons assisté au mariage de Meghan et Harry, au jubilé de la Reine et au 90e anniversaire de la reine », a déclaré Jenny Perks à l’AFP.

«Nous avons grandi avec la princesse Diana, alors nous adorons ses garçons. Elle était la princesse du peuple. Nous aimons toute la pompe et la cérémonie. Fièrement royal et fièrement britannique et sud-africain. ”

Elle a ajouté: "Nous pensons que Meghan aura une queue de cheval et un jean car il fait beaucoup trop de vent pour une robe."

Cette prédiction s'est avérée être parfaite. La duchesse sortit d'un luxueux 4 × 4 vêtu d'un pantalon noir et d'une veste en jean avec un chemisier blanc, tandis que Harry portait un pantalon sombre et une chemise verte.

– Repas de charité –

Le couple a également assisté au travail du fonds Lunchbox, qui fournit chaque jour près de 30 000 repas aux enfants pauvres.

La charité est l’une des quatre organisations choisies par les Sussex pour bénéficier des dons du public lors de la naissance d’Archie.

Des volontaires en costume de surf ont ensuite invité le couple royal à se joindre à eux pour une danse suivie d'une brève séance de méditation, assises en cercle sur la plage.

Annelissa Mhloli, une entraîneure de surf âgée de 24 ans, était assise entre Harry et Meghan.

«C’était incroyable de voir à quel point ils étaient frais et accueillants», a ensuite déclaré Mhloli. "Ils m'ont fait sentir si à l'aise."

La star de la visite – le petit Archie – a été jusqu'ici invisible, au grand dam des veilleurs royaux.

La famille est arrivée au Cap lundi, donnant immédiatement le ton de sa visite en Afrique du Sud en montrant son soutien aux victimes de la violence sexiste.

L’Afrique du Sud est l’un des endroits les plus dangereux au monde, en particulier pour les femmes. Au moins 137 infractions sexuelles sont commises par jour, selon les chiffres officiels. Rien qu’au mois d’août, plus de 30 femmes ont été tuées par leur conjoint.

La famille doit rester ensemble jusqu'à mercredi, heure à laquelle Harry se rendra seul au Botswana, en Angola et au Malawi.

Il visitera des projets de conservation et de prévention du VIH, ainsi qu'un champ de mines en Angola, traversé par sa mère, la princesse Diana, en 1997.

La duchesse restera en Afrique du Sud. Archie et elle retrouveront Harry à Johannesburg la semaine prochaine, où ils termineront la tournée et reviendront le 2 octobre.