Influenceurs du fitness, veuillez ne pas propager la désinformation COVID-19 sur les médias sociaux – Reiki

Mes collègues instructeurs de fitness, entraîneurs, entraîneurs et influenceurs:

Je vous en supplie, pour l’amour de la santé des gens, n’utilisez pas votre plate-forme pour diffuser des informations erronées sur le COVID-19. Vraiment, s'il vous plaît. En tant que personne qui a passé huit ans à obtenir une maîtrise et un doctorat. en santé publique (partiellement axé sur la communication sur la santé), certains des messages et commentaires que j'ai vus flotter autour du gramme à partir de comptes de fitness ou de yoga, très franchement, me terrifient – comme si les gens soufflaient le virus de manière disproportionnée, ou que ce n'est pas vraiment un gros problème. Tout ce que nous avons également entendu de notre administration actuelle.

La diffusion de cette désinformation est importante car elle trompe les croyances et les comportements. C'est préjudiciable non seulement à vos abonnés ou clients individuels, mais également au public dans son ensemble. COVID-19 est réel. C'est une pandémie mondiale. Toute personne qui contracte le COVID-19 a la capacité de propager davantage le virus, prolongeant ainsi sa vie. Les chercheurs et praticiens en communication en santé publique travaillent sans relâche pour trouver la meilleure façon de communiquer la bonne information de la bonne manière aux bonnes personnes; répandre de la désinformation a le potentiel d'annuler tout cela.

En tant que leaders et modèles dans l'espace du fitness et du mouvement, je veux que nous fassions mieux. Vos abonnés et clients se tournent vers vous pour obtenir des conseils, des entraînements et une expertise en matière de fitness. Ils vous considèrent comme une source fiable et ont l'habitude de suivre vos conseils sur tout ce qui se passe dans l'espace bien-être. Ils sont prêts à croire ce que vous publiez, surtout si vous vous identifiez ou avez été oint comme un «expert de la santé». Vous l’avez déjà entendu: une grande puissance entraîne une grande responsabilité. Nous devons accepter cette responsabilité et la prendre au sérieux.

Je comprends qu'il existe une pléthore d'informations sur le COVID-19 en circulation, dont une grande partie semble contradictoire et donc potentiellement déroutante et frustrante. Les plus bien intentionnés d’entre nous peuvent facilement tomber dans le piège de l’exactitude de quelque chose si nous n’y prêtons pas attention. Ajoutez à cela la peur pour notre propre santé ou notre carrière et le chagrin pour la vie que nous vivions avant mars, ainsi que la colère et l'anxiété face à notre réalité d'aujourd'hui, et nous sommes particulièrement prêts à réagir aux nouvelles du COVID-19, en particulier concernant des titres spécialement conçus pour activer les émotions négatives.

Réagir trop rapidement aux informations sur le COVID-19 sans les vérifier au préalable peut conduire à une diffusion plus poussée de la désinformation, même involontairement. Au sens des réseaux sociaux, cela se traduit par l'envoi, le partage, la republication ou le commentaire de quelque chose qui diffuse des messages non informés ou mal informés. Cela signifie que vous êtes maintenant devenu un vecteur; vous perpétuez maintenant la pandémie de désinformation et contribuez à la pandémie de COVID-19.