Médecin spécialiste de la vaccination à Essen: le vaccin Corona convainc le personnel infirmier – Yoga

Manger.
Dans la vidéo: les maisons de repos vaccinées fin janvier. Vaccin plus tolérable que la protection contre la grippe / mise en garde aux employeurs: ne pas esquiver.

La vaccination corona convainc désormais également les employés sceptiques des établissements de soins. "Il y a des commandes répétées partout", rapporte Dr Stefan Steinmetz, responsable de la vaccination dans la ville d'Essen dans le nouvel épisode de notre vidéocast "19 – la visite du chef DUB". Après la première, beaucoup souhaitaient la deuxième vaccination le plus tôt possible, "parce que le taux d'effets secondaires est si faible", explique Steinmetz. Après avoir administré environ 6000 doses, le médecin estime que la protection contre le coronavirus est mieux tolérée qu'une vaccination contre la grippe: «Je n'ai trouvé aucune complication».

À la fin du mois, les établissements seniors sont vaccinés

Steinmetz et son équipe sont à Essen 40 des 76 établissements pour personnes âgées ont déjà été fournis – les autres passeront "en toute sécurité ce mois-ci", est-il confiant. Le 1er février, le traitement des plus de 80 ans devrait débuter dans les centres de vaccination. Cela "prend deux à trois mois", dit Steinmetz: "Nous pourrions être plus rapides s'il y avait plus de vaccin."

Le médecin met en garde les employeurs contre la pression exercée sur leurs employés par des menaces de licenciement et les exhorte à vacciner: «Pas de vaccination obligatoire», souligne-t-il, «cela détruirait la volonté de vacciner». Steinmetz mise davantage sur la conviction par «l'information et l'éducation».

La discipline de déclaration des autorités sanitaires est modérée

Le directeur de la clinique universitaire d'Essen, le professeur Jochen Werner, s'est plaint dans le programme que, malgré la "situation pandémique tendue", les autorités sanitaires ne communiquent pas toutes leurs chiffres ce week-end. En conséquence, les données allemandes sont toujours déformées le lundi, bien que la Chine ait signalé le premier décès lié à Covid-19 il y a exactement un an. Dans tout le pays, le RKI a enregistré 12 497 nouvelles infections en 24 heures, 2 650 cas de plus que le lundi de la semaine précédente. Avec 343 personnes décédées, il y a eu une augmentation de 41 dans cette comparaison. 115 patients Covid-19 sont actuellement traités à l'hôpital universitaire d'Essen, 48 d'entre eux dans l'unité de soins intensifs. Cinq autres personnes y sont mortes au cours du week-end à cause ou avec le virus Sars-CoV-2.

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. Mardi 12 janvier, en tant qu'invité à la conférence: Nicola Beer, vice-présidente du Parlement européen. Comme toujours, le départ est à 10 heures, tout le monde peut participer en direct via zoom – il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom pour l'émission en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici à la newsletter gratuitement! +++

Episode 41 / Virologue: les crèches et les écoles primaires rouvrent rapidement!

Les crèches et les écoles élémentaires devraient être rouvertes dès que possible, demande le virologue en chef de l'hôpital universitaire d'Essen, le professeur Ulf Dittmer: "Les petits enfants ne sont pas des propagateurs efficaces" du virus, dit Dittmer dans le nouvel épisode de notre vidéocast "19 – la visite du chef du DUB ". en vue des études en cours. Le médecin souligne que «les enfants de familles socialement défavorisées en particulier souffrent des fermetures».

Il conseille aux écoles secondaires avec des enfants plus âgés d'adopter des concepts d'hygiène. Dittmer accepte seulement l'argument selon lequel une ouverture conduit à plus de mobilité et donc plus d'infections. Il faut peser toutes les conséquences les unes par rapport aux autres: "Et l'éducation est un grand atout".

Covid 19 est particulièrement dangereux pour les femmes enceintes et leur enfant

Le virologue recommande aux femmes qui souhaitent avoir des enfants «absolument» de se faire vacciner le plus tôt possible. Dittmer souligne: «Il n'y a aucune raison biologique contre cela.» Surtout pour les femmes enceintes, la maladie Covid 19 est «très, très dangereuse», comme l'ont montré plusieurs cas à la clinique d'Essen. Cependant, les femmes enceintes elles-mêmes ne devraient être vaccinées qu'en étroite consultation avec leur médecin de famille. Dittmer met également en garde contre le fait de ne pas «se laisser aller à l'extérieur, surtout en hiver». Par exemple, il n'y a pratiquement aucune lumière UV qui puisse rendre l'agent pathogène inoffensif. Si une «variante plus contagieuse» comme la mutation apparue pour la première fois en Angleterre devait se propager plus largement dans ce pays, le risque augmenterait également à l'extérieur, selon Dittmer.

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. Invité de discussion le lundi 11 janvier: Dr Stefan Steinmetz, qui dirige les vaccinations dans la ville d'Essen. Comme toujours, cela commence à 10 heures du matin, tout le monde peut y être en direct via zoom – il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom du programme en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes issues de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici à la newsletter gratuitement! +++

Episode 40 / Mutation: Le responsable de l'hôpital universitaire craint une "troisième vague lourde"

Le chef du CHU d'Essen s'inquiète: "La situation est définitivement très grave": Professeur Jochen Werner, craint des «effets dévastateurs», si la mutation du coronavirus, apparue pour la première fois en Angleterre, se propageait également en Allemagne. "Cela augmente le risque d'une troisième vague lourde avec des verrouillages à long terme et de nombreux décès", prévient Werner dans notre casting vidéo "19 – la visite du chef du DUB".

Par conséquent, il qualifie de "très regrettable" que "les différents États fédéraux n'aient pas annoncé à nouveau des routes spéciales et inauguré un assouplissement dans les 24 heures suivant l'accord de mardi".

Les contradictions dans les mesures rendent la conformité plus difficile

Plaintes concernant parfois des «réglementations absurdes» dans différents États fédéraux Ulrich Becker, rédacteur en chef de Südwestpresse depuis Ulm dans le Bade-Wurtemberg, qui se trouve directement à la frontière avec la Bavière. «Le fédéralisme est partiellement déroutant et réduit la volonté des gens de suivre les règles», a déclaré Becker dans l'émission. Il critique les approches telles que celle de la ministre d'État à la Culture Susanne Eisenmann (CDU), qui souhaite ouvrir des crèches et des écoles indépendamment des chiffres de l'infection locale, comme "faisant campagne avec l'aide de la pandémie". C'est "scandaleux et décevant". Le Bade-Wurtemberg élit un nouveau parlement d'État le 14 mars.

Le mouvement parmi les nouvelles infections n'est pas encore clair

Comme "peut-être un bon signe", le directeur de la clinique Werner voit le fait que le RKI a enregistré 26 391 nouvelles infections dans les 24 heures, soit plus de 6000 cas de moins que le jeudi de la semaine précédente – mais à cause de la distorsion des données causée par les vacances, " il faut le regarder », prévient Werner. Le nombre de décès liés au virus Sars-CoV-2 reste supérieur à 1000 en 24 heures et est donc dramatiquement élevé.

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. Tout le monde peut participer via Zoom – il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom pour l'émission en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici à la newsletter gratuitement! +++

Episode XXXIX / Directeur de la clinique d'Essen: Mutation virale Pourquoi un nombre élevé?

«Nous ne savons pas à quel point le nombre de cas non signalés est élevé»: le directeur de la clinique universitaire d'Essen, le professeur Jochen Werner, demande que la propagation de la mutation du coronavirus en Allemagne soit rapidement et scientifiquement étudiée. «Avec les procédures de vérification actuelles, nous ne pouvons même pas savoir si et où elle s'est déjà propagée à nous», déclare Werner dans notre vidéocast «19 – la visite du chef du DUB».

Une propagation rapide de la variante nommée B 1.1.7 pourrait être "l'une des raisons du nombre élevé actuel d'infections", prévient le médecin.

La grande mort: le nombre de morts atteint un nouveau record

À l'hôpital universitaire d'Essen, 130 patients sont actuellement traités pour Covid-19, 46 d'entre eux dans l'unité de soins intensifs – 9 sont si gravement malades que, selon Werner, ils ont besoin d'une procédure de remplacement pulmonaire mécanique. Depuis hier, trois autres patients sont décédés chez lui en lien avec le virus Sars-CoV-2. Dans tout le pays, le RKI a enregistré 1019 décès – "le deuxième nombre le plus élevé à ce jour", a déclaré le directeur de la clinique. En outre, 21 237 nouvelles infections ont été enregistrées. Cependant, en raison du biais causé par les vacances, cette valeur ne peut «être mieux évaluée que la semaine prochaine», dit Werner.

Néanmoins, Werner parle d'un "très grand nombre" et, en raison de la rareté des effectifs, demande que les étudiants en médecine soient vaccinés le plus rapidement possible – sinon il y aurait des problèmes avec la prochaine génération: "La médecine n'est pas un cours à distance, "dit le professeur," il faut toucher quelqu'un. "

Marvin Droste, qui étudie la médecine à l'Université de Duisburg-Essen, s'inquiète de la partie pratique de sa formation dans le programme: c'est "en fait très proche des gens – maintenant je suis assis devant l'ordinateur". Jonas Miebach de la Funeria Grief Aid rapporte une "situation absolument exceptionnelle" parmi les pompes funèbres. Ses craintes face aux nombreux décès: "Si cela continue, il peut y avoir des goulots d'étranglement de livraison pour les cercueils."

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. Cela commence comme d'habitude à 10 heures, tout le monde peut participer en direct via zoom – il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom du programme en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement la newsletter! +++

Episode XXXVIII / Doc Caro rapporte les menaces de mort des négationnistes de Corona

Le chef de la salle d'urgence de l'hôpital universitaire d'Essen, le Dr Carola Holzner, sur sa page Facebook, où elle blogue en tant que «Doc Caro» à propos de ses expériences de pandémie. "Je ne m'attendais pas à des insultes et à une tempête de merde de cette ampleur", déclare Holzner dans notre vidéocast "19 – la visite du chef DUB". Le médecin rapporte que beaucoup laissent l'anonymat d'Internet les inciter à les insulter. Mais elle ressent également un «besoin incroyablement élevé d'informations» et est très bien accueillie.

Holzner est «irritée» que, en tant que «fournisseur de Covid à l'avant», elle n'ait initialement pas reçu de rendez-vous pour sa vaccination. Le personnel médical bénéficie de la même priorité élevée dans la campagne de vaccination que les résidents des maisons de retraite et des maisons de retraite.

Il y a un manque de coordination centrale dans l'organisation des vaccinations

La lettre ouverte qu'elle a écrite au Premier ministre de Rhénanie du Nord-Westphalie, Armin Laschet (CDU), est ce qu'elle veut être comprise comme un «appel et appel à l'aide». Selon eux, compte tenu du rôle des États fédéraux dans la mise en œuvre des vaccinations, il y a un manque de coordination centrale: "Quelqu'un doit gérer la situation des dommages majeurs", demande Holzner dans le programme. Une vaccination rapide serait également un signe d'appréciation pour eux: «Nous valons plus que des potins, du chocolat et des saucisses à tartiner», déclare Holzner, faisant référence à des cadeaux symboliques que le personnel médical a reçus en partie au lieu d'une prime financière.

Aux urgences d'Essen, Holzner ne voit "aucun soulagement malgré le verrouillage". Le directeur de la clinique, le professeur Jochen Werner, souligne que les données actuelles du RKI sont déformées par les vacances. Il y a eu «deux jours un peu moins de décès» – mais maintenant, le RKI signale 944 décès supplémentaires dans tout le pays en relation avec le virus Sars-CoV-2 et 11 897 nouvelles infections.

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. Intervenants le mercredi 6 janvier: Marvin Droste, étudiant en médecine à l'Université de Duisburg / Essen, et Jonas Miebach, directeur général de Funeria Grief Aid. Comme toujours, le départ est à 10 heures – tout le monde peut y être en direct via le zoom: il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom pour l'émission en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes issues de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement la newsletter! +++

Episode XXXVII / Directeur de la clinique d'Essen: La situation dans l'unité de soins intensifs est en train de s'arrêter

"

Tout sauf un verrouillage strict ne fonctionne pas »: le directeur de la clinique universitaire d'Essen, le professeur Jochen Werner, demande des limites de contact plus strictes et même des restrictions de sortie. Dans notre vidéocast "19 – la visite du chef DUB", le médecin est consterné par des photos de stations de sports d'hiver telles que Winterberg dans le Sauerland, qui ont dû être partiellement bloquées le week-end à cause des nombreux touristes d'un jour: "Vous vous demandez: Que se passe-t-il réellement? "

Le CHU atteint ses limites d'offre

Les scénarios ne veulent en fait pas correspondre: il y a les gens qui cherchent à s'amuser dans la neige – tandis que le drame suit son cours dans les cliniques: les capacités de l'hôpital universitaire d'Essen en tant qu'unité centrale d'approvisionnement corona "atteignent lentement leurs limites ":" La situation est grave et arrive à un point critique ", résume le directeur de l'hôpital. Actuellement, 47 patients sont traités pour Covid-19 dans les quatre unités de soins intensifs du réseau de cliniques, soit un total de 121 personnes infectées par le Sars Les virus -CoV-2 sont en cours de traitement à la clinique universitaire et depuis le 24 décembre, «l'énorme nombre» de 26 patients y sont décédés seuls à cause de Corona, rapporte Werner.

Espoir pour la "seconde mi-temps"

Malgré la pandémie, l'invité du groupe vidéo, le photographe sportif Alexander Hassenstein, est optimiste quant à la nouvelle année. Dans son métier, il a appris: "Il y a une seconde mi-temps, une seconde chance", dit-il sur le programme. Il est également déprimé par le «pouvoir symbolique» lorsqu'il photographie les gradins vides de l'Allianz Arena de Munich.

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. Cela commence, comme toujours, à 10 heures du matin, tout le monde peut être là via le zoom – il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom pour l'émission en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici à la newsletter gratuitement! +++

Episode XXXVI / Le directeur de la clinique d'Essen appelle à un "verrouillage de voyage pour Pâques!"

"J'espère que la politique a appris de l'été et de l'hiver": Der Chef de l'hôpital universitaire d'Essen, professeur Jochen Werner, appelle à un "verrouillage des voyages à Pâques". Dans notre vidéocast «19 – la visite du chef DUB», Werner avertit «de vraiment prendre des mesures et de dire: les vacances de Pâques ne sont pas un temps de voyage». Le médecin s'attend à ce que le nombre d'infections diminue en raison du temps plus chaud au début du printemps – mais craint que les gens ne fassent alors face plus imprudemment aux mesures de protection. Werner se souvient de ceux qui sont rentrés en Allemagne cet été – en 2021, ils pourraient «peut-être apporter des formes mutées du virus en Allemagne», prévient-il.

La campagne de vaccination apportera des conflits

Werner voit le début de la campagne de vaccination comme positif. De son point de vue, cependant, cela devient difficile «lorsque les gens veulent se faire vacciner mais que le vaccin n'est pas encore disponible». Son conseil: «Faites preuve de patience! C & # 39; est à vous, c & # 39; est à vous. »Néanmoins, le directeur de la clinique soupçonne« que nous allons vivre des conflits »:« Nous voulons tous passer un bon été. »Cependant, cela doit être utilisé« pour se calmer avec le nombre d'infections », le responsable de la clinique.

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. La première diffusion de la nouvelle année commence le lundi 4 janvier 2021, comme d'habitude à 10 heures.Tout le monde peut y être via zoom – il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom du programme en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici pour recevoir gratuitement la newsletter! +++

Episode XXXV / Chef de clinique d'Essen: les voyages à l'étranger manquent désormais de solidarité

«Le temps des vacances signifie aussi un temps de test supplémentaire»: le directeur de la clinique universitaire d'Essen, le professeur Jochen Werner, considère les voyages à l'étranger en période de pandémie comme un manque de solidarité. Dans notre vidéocast "19 – la visite du chef DUB", Werner critique le fait que des tests corona supplémentaires pour les rapatriés des zones à risque, récemment introduits par la Bavière et la Rhénanie du Nord-Westphalie, signifient que ces capacités sont "cachées aux autres citoyens".

Le médecin appelle tout le monde à se faire vacciner. Il n'y a pas de protection à 100%, mais: «La vaccination attrape la grande majorité des virus». Les spécialistes ont également supposé que cela aiderait également contre la nouvelle variante de Sars-CoV-2 d'Angleterre.

Les règles de l'AHA ne sont pas bien communiquées

"La politique ne doit pas surcharger les citoyens", a déclaré Raphael Brinkert, expert en communication, qui travaille pour le candidat à la chancelière du SPD Olaf Scholz lors de la campagne électorale fédérale, au programme. Par conséquent, il est "parfois bien conseillé d'administrer la vérité à des doses comme une vaccination". Mais ce qui est déterminant pour lui, c'est un «langage simple et compréhensible» qui ne doit pas être «trop complexe». Brinkert pense que les règles de l'AHA ne sont pas toujours bien communiquées: «Trop peu de divertissement et de créativité», selon lui.

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. Tout le monde peut y être via le zoom – il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom du programme en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes issues de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici à la newsletter gratuitement! +++

Episode XXXIV / Chef de l'hôpital universitaire d'Essen: la mutation Corona menace les enfants

le Chef de l'hôpital universitaire d'Essen, professeur Jochen Werner, voit "la preuve que la mutation du coronavirus d'Angleterre a une plus forte tendance à infecter les enfants". Cela conduira à de nouvelles discussions sur la fermeture des écoles et des crèches: dans notre vidéocast «19 – la visite du chef DUB», le médecin fait appel au respect des règles de l'AHA et à ne pas voyager si possible – «en Allemagne et de préférence complètement à séjour à la maison », est sa recommandation. Après l'expérience du retour des voyageurs à la fin de l'été, Werner appelle à une mise en quarantaine obligatoire pour les touristes étrangers: "Des réglementations strictes sont nécessaires, sinon le fardeau continuera à augmenter", prévient-il.

La pression augmente déjà à l'hôpital universitaire d'Essen: 45 personnes atteintes de Covid-19 y sont actuellement soignées dans l'unité de soins intensifs – "Celles-ci sont plus longues, le nombre continuera d'augmenter", craint Werner. Au total, sa maison accueille actuellement 135 patients corona. Depuis hier, trois autres personnes y sont décédées des suites du virus Sars-CoV-2. Dans tout le pays, selon le RKI, le nombre de décès par corona dépasse désormais le seuil de 27000.

Taxe sur les colis "Pas une bonne idée"

Le directeur de la communication de la société de vente par correspondance Otto, Thomas Voigt, considère que la promotion d'une taxe sur les colis sur les boutiques en ligne au profit des centres-villes affamés n'est «pas une bonne idée». «C'est comme taxer Elon Musk pour sauver le moteur à combustion interne», dit Voigt à l'émission. Selon lui, «des idées créatives au lieu de l'argent de l'État» sont nécessaires pour relancer les zones piétonnes.

Selon Johannes Fuchs de la start-up robotique Robotise, il faudra un certain temps avant qu'un robot y fasse ses courses. Son entreprise se concentre sur les robots de service qui livrent aux clients dans les hôtels ou transportent des échantillons de laboratoire dans les hôpitaux. "L'accent est mis sur la rentabilité, mais un peu de divertissement augmente l'acceptation", a déclaré Fuchs dans le programme.

Au "19 – la visite du chef du DUB" du lundi au vendredi, les développements les plus importants de la crise Corona dans leurs aspects médicaux et économiques sont discutés et classés – en seulement 19 minutes. Comme toujours, le programme commence à 10 heures, tout le monde peut participer via le zoom – il suffit de cliquer sur ce lien: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Vers le lien de zoom pour l'émission en cours cliquez ici

>>>> Vous pouvez avoir plus de conséquences voir ici

+++ Numéros de cas actuels de votre ville, nouvelles réglementations, nouvelles découvertes issues de la recherche sur les vaccins: la mise à jour Corona vous tient au courant. Inscrivez-vous ici à la newsletter gratuitement! +++

Episode XXXIII / Les meilleurs médecins d'Essen "stupéfaits" par les photos de l'aéroport

"Les photos des aéroports allemands du week-end m'ont stupéfié": Der Chef de l'hôpital universitaire d'Essen, professeur Jochen Werner, est consterné par les vacanciers qui tentent d'échapper au verrouillage. Ces "dizaines de milliers de personnes s'envolent pour toutes sortes de pays, aux îles Canaries, à Majorque, où elles célèbrent avec des Britanniques infectés", critique Werner dans le nouvel épisode de notre vidéocast "19 – la visite du chef DUB".

Dans le contexte de la nouvelle variante du coronavirus qui se propage depuis Londres et le sud de l'Angleterre, ces activités de voyage deviennent encore plus discutables. «Nous devons tous payer la note pour cela», prévient le médecin. "Les travailleurs de la santé risquent leur propre vie tous les jours, tandis que d'autres prétendent que tout est normal – la solidarité est différente!"

Le plus grand nombre de patients Covid à la clinique universitaire

Die Belastung nimmt im Essener Uniklinikum zu: Aktuell werden dort 44 Covid-19-Patienten auf der Intensivstation behandelt – „die bislang höchste Zahl für dieses Krankheitsbild“, donc Werner. Insgesamt versorgt sein Haus 134 mit dem Sars-CoV-2-Virus Infizierte stationär. Über das Wochenende sind dort zwei weitere Menschen in Zusammenhang mit dem Coronavirus verstorben. Entspannung zeichnet sich nicht ab: Das RKI meldet bundesweit 16.643 neue Fälle binnen 24 Stunden, 281 mehr als am Montag der Vorwoche. Die Zahl der Todesopfer steigt um 226 auf nunmehr insgesamt 26.275.

Unternehmer Martin Kind fordert: Datenschutz für Pandemie-Bekämpfung lockern

Die „analoge Bearbeitung der Pandemie“ in Deutschland kritisiert der Hörgeräte-Unternehmer Martin Kind in der Sendung. Dans Asien werde das Coronavirus digitaler und erfolgreicher bekämpft. «Bei uns scheitert das am Datenschutz. Den müssen wir temporär aussetzen, damit wir handlungsfähig sind“, lautet Kinds Forderung. Denn durch den zweiten deutschen Lockdown steigt das Risiko von Unternehmensinsolvenzen „deutlich“, so der Manager – auch im Profifußball, für den der Geschäftsführer der Lizenzspielerabteilung des Zweitligisten Hannover 96 Pleiten „nicht ausschließen“ will.

Bei „19 – die DUB Chefvisite“ werden von Montag bis Freitag die aktuell wichtigsten Entwicklungen der Corona-Krise in ihren medizinischen und wirtschaftlichen Aspekten diskutiert und eingeordnet – in nur 19 Minuten. Los geht es wie immer um 10 Uhr – jeder kann via Zoom mitmachen. Einfach auf diesen Link klicken: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

>>> Zum Zoom-Link der aktuellen Sendung hier anklicken

>>>> Weitere Folgen können sie hier ansehen

+++ Aktuelle Fallzahlen aus Ihrer Stadt, neue Verordnungen, neue Erkenntnisse der Impfstoff-Forschung: Das Corona-Update hält Sie auf dem Laufenden. Hier kostenlos für den Newsletter anmelden! +++

Folge XXXII / Droht die Triage? Essener Klinikchef: keine Panikmache!

„Angst ist kein guter Berater in Krisenzeiten“: Der Chef der Essener Uniklinik, Professor Jochen Werner, warnt im Zusammenhang mit Meldungen, wonach es in deutschen Kliniken wegen Corona-bedingter Engpässe bereits zu Triage-Entscheidungen gekommen sei, vor Panikmache bei der Patientenversorgung. Der Begriff Triage bezeichnet die Einschränkung der Behandlung je nach Überlebenschancen der Patienten. Aber: „Die meisten Krankenhäuser sind nicht in einem Panikmodus“, betont der Mediziner in der neuen Folge unseres Videocasts „19 – die DUB Chefvisite“. Sein Haus halte „eine zwar reduzierte, aber immer noch relevante Funktionalität“ für Menschen mit anderen Erkrankungen vor – obwohl die Essener Klinik „eine der höchsten Zahlen an Covid-19-Patienten in Deutschland“ verzeichne. Kurzfristige Engpässe seien zurzeit „immer nu rauf eine Stadt bezogen“, Patienten würden nötigenfalls in andere Kliniken verlegt, so Werner. Es sei als gesichert, dass jeder Patient die bestmögliche Behandlung erhalten könne.

Die heutigen RKI-Zahlen nennt Werner „durch eine Übertragungspanne in Baden-Württemberg verzerrt“. Aber: „Egal, wie man es rechnet, es sind über 30.000 Neuinfektionen an einem Tag und damit ein neuer Höchststand.“ Offiziell meldet die Behörde bundesweit 33.777 neue Fälle binnen 24 Stunden und 813 Tote im Zusammenhang mit dem Sars-CoV-2-Virus. Im Essener Uniklinikum sind aktuell 131 Covid-19-Patienten in Behandlung, 37 davon auf der Intensivstation. Seit gestern sind dort drei weitere Menschen am oder mit dem Coronavirus verstorben.

Finanzbranche hat wegen geänderter Lebenspläne viel zu tun

„Unsere Vermögensberater haben so viel zu tun wie nie zuvor“, berichtet Helge Lach, Vorstandsmitglied bei der Deutschen Vermögensberatung DVAG, in der Sendung. Sie müssten zum Beispiel bei Kunden, die in Kurzarbeit sind, Lebensversicherungsbeiträge anpassen. Andere Kunden hätten Unterstützung gebraucht, etwa weil sie den Börsenabsturz zum Einstieg in Aktien nutzen wollten. Angesichts der großen Nachfrage in der Bevölkerung nach mobiler Beratung freut sich Lach, dass inzwischen viele Kundenberater von Banken und Sparkassen zur DVAG wechseln. Nach der Pandemie erwartet er ein allgemeines Abflauen des aktuellen Homeoffice-Trends: „Menschen brauchen Menschen, Kollegen. Das Büro ist eine tragende Säule des Soziallebens“, ist Lach überzeugt. „Unternehmen, die voll aufs Homeoffice setzen, könnten ihr blaues Wunder erleben“, sagt er.

Bei „19 – die DUB Chefvisite“ werden von Montag bis Freitag die aktuell wichtigsten Entwicklungen der Corona-Krise in ihren medizinischen und wirtschaftlichen Aspekten diskutiert und eingeordnet – in nur 19 Minuten. Start ist immer um 10 Uhr. Mitmachen kann jeder via Zoom – einfach auf diesen Link klicken: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

Achtung: Live-Sondersendung zur Corona-Impfung am Mittwoch, den 23.Dezember, um 13 Uhr – Sie fragen, wir antworten!

>>> Zum Zoom-Link der aktuellen Sendung hier anklicken

>>>> Weitere Folgen können sie hier ansehen

+++ Aktuelle Fallzahlen aus Ihrer Stadt, neue Verordnungen, neue Erkenntnisse der Impfstoff-Forschung: Das Corona-Update hält Sie auf dem Laufenden. Hier kostenlos für den Newsletter anmelden! +++

Folge XXXI/ Trigema-Chef: „Gute Unternehmer brauchen keine Staatshilfe"

„Gute Unternehmer rufen nicht nach dem Staat“: Für den Chef des Textilherstellers Trigema, Wolfgang Grupp, müssen Unternehmer auch in der Corona-Krise vor allem Probleme lösen und sich nicht auf finanzielle Unterstützung durch andere verlassen. In der neuen Folge unseres Videocasts „19 – die DUB Chefvisite“.nennt Grupp als Knackpunkte „schnelle Entscheidungen, Anpassungsfähigkeit und eine kleine Verwaltung“, kurz: „Flexibilität am Standort Deutschland“. So konnte er seine Produktion im Frühjahr rasch auf Masken umstellen, als diese Mangelware waren.

Sobald die Zulassung da ist, starten die Impfungen

Auf Hochtouren laufen in der Essener Uniklinik die Vorbereitungen für die Impfung des medizinischen Personals. „Wenn wir grünes Licht von der europäischen Zulassungsbehörde EMA haben, geht es los“, sagt Vorstandschef Professor Jochen Werner in der Sendung. Die nötige Freigabe könnte schon am kommenden Montag erfolgen, die Impfung in Senioreneinrichtungen nach Weihnachten starten. Mut macht Werner, dass in Großbritannien binnen einer Woche bereits 150.000 Menschen behandelt wurden – „obwohl die eingerichteten Massenimpfzentren den Betrieb noch gar nicht aufgenommen haben“: „Da kommt Dynamik rein“, so der Mediziner.

Vor allem Senioren unter den Todesopfern

Werner betont, dass sich vor allem Ältere schützen sollten: Unter den vielen Covid-19-Toten waren zuletzt „weit überwiegend“ Senioren. Bundesweit sind laut RKI binnen 24 Stunden 698 Menschen am oder mit dem Sars-CoV-2-Virus verstorben, 258 mehr als am Donnerstag der Vorwoche. Mit 26.923 Neuinfektionen liegt die Zahl der Betroffenen in diesem Vergleich um 3244 höher. Die Essener Uniklinik behandelt aktuell 134 Covid-19-Erkrankte, 38 davon auf der Intensivstation. Seit gestern sind dort drei weitere Patienten im Zusammenhang mit dem Coronavirus verstorben.

Bei „19 – die DUB Chefvisite“ werden von Montag bis Freitag die aktuell wichtigsten Entwicklungen der Corona-Krise in ihren medizinischen und wirtschaftlichen Aspekten diskutiert und eingeordnet – in nur 19 Minuten. Los geht es wie immer um 10 Uhr – mitmachen jeder kann via Zoom. Einfach auf diesen Link klicken: https://dub-magazin.de/chefvisite-zoom/

Achtung: Live-Sondersendung zur Corona-Impfung am Mittwoch, den 23.Dezember, um 13 Uhr – Sie fragen, wir antworten!

>>> Zum Zoom-Link der aktuellen Sendung hier anklicken

>>>> Weitere Folgen können sie hier ansehen

+++ Aktuelle Fallzahlen aus Ihrer Stadt, neue Verordnungen, neue Erkenntnisse der Impfstoff-Forschung: Das Corona-Update hält Sie auf dem Laufenden. Hier kostenlos für den Newsletter anmelden! +++

Folge XXX/ Klinikchef: „Altenpflege braucht Impfschutz im Doppelpack“

Der Chef der Essener Uniklinik, Professor Jochen Werner, appelliert an Seniorenpflegekräfte, sich „gemeinsam und zeitgleich mit den ihnen anvertrauten alten Menschen impfen zu lassen“. „Das erspart Wege und Zeit“, sagt Werner in der neuen Folge unseres Videocasts „19 – die DUB Chefvisite“.

Der Mediziner sieht eine „gewisse moralische Pflicht“ beim Personal von Senioreneinrichtungen, sich selbst ebenso wie Ältere gegen das Coronavirus zu schützen. Schließlich sei es „großartig, dass es einen Impfstoff gibt“: „Das wird die Pandemie verkürzen“, so Werner.

Todeszahlen erreichen Höchstwert

Das scheint nötig. Denn der Klinikchef muss von einem „traurigen Rekord“ in seinem Haus berichten: „Wir haben die 1000-Patienten-Marke im Zusammenhang mit Covid-19 überschritten.“ Eine „beunruhigende Entwicklung“ sieht Werner bei der Zahl der Verstorbenen. Laut RKI-Daten sind bundesweit 952 Tote binnen 24 Stunden zu beklagen – ein neuer Höchstwert. Die Behörde meldet zudem 27.728 Neuinfektionen, 6913 mehr als am Mittwoch der Vorwoche. Im Essener Uniklinikum sind seit gestern vier weitere Patienten an oder mit dem Sars-CoV-2-Virus gestorben.

Staatliche Hilfen müssen in die Zukunft gerichtet sein

„Der Blick in die Zukunft hat gefehlt“: Die Unternehmerin Marie-Christine Ostermann beklagt in der Sendung, dass es in der Politik der letzten Jahre mehr um Verteilungs- als um Zukunftsfragen gegangen sei. „Wir brauchen einen Fokus auf Investitionen und Infrastruktur“, fordert die Chefin des Gastronomiezulieferers Rullko aus Hamm. Zudem fehlt ihr eine Langfriststrategie. Über diese sollte öffentlich in den Parlamenten debattiert und nicht „nur in Hinterzimmerrunden entschieden werden“, sagt Ostermann mit Blick auf die Ministerpräsidententreffen mit Bundeskanzlerin Angela Merkel: „Das darf auf keinen Fall so bleiben.“

Bei „19 – die DUB Chefvisite“ werden von Montag bis Freitag die aktuell wichtigsten Entwicklungen der Corona-Krise in ihren medizinischen und wirtschaftlichen Aspekten diskutiert und eingeordnet – in nur 19 Minuten.

Achtung: Live-Sondersendung zur Corona-Impfung am Mittwoch, den 23.Dezember, um 13 Uhr – Sie fragen, wir antworten!

>>> Zum Zoom-Link der aktuellen Sendung hier anklicken

>>>> Weitere Folgen können sie hier ansehen

+++ Aktuelle Fallzahlen aus Ihrer Stadt, neue Verordnungen, neue Erkenntnisse der Impfstoff-Forschung: Das Corona-Update hält Sie auf dem Laufenden. Hier kostenlos für den Newsletter anmelden! +++

Folge 29/ Corona-Folgen: "Immenser wirtschaftlicher Schaden" beim BVB

„Die Panik nimmt zu“: In der deutschen Wirtschaft wächst die Angst vor Pleiten wegen des ausfallenden Weihnachtsgeschäfts, berichtet der Verleger des DUB UNTERNEHMER-Magazin, Jens de Buhr, in der neuen Folge unseres Videocasts „19 – die DUB Chefvisite“.

„Manche Unternehmer haben schlaflose Nächte und wissen nicht, wie es weitergehen soll.“ Am Mittwoch müssen im Zuge des verschärften Lockdowns fast alle Läden schließen. „Das wird vor allem den Internetriesen nutzen, in den Fußgängerzonen droht ein Desaster“, so de Buhr.

le Chef der Essener Uniklinik, Professor Jochen Werner, appelliert in der Sendung an die Bevölkerung, sich impfen zu lassen. „Wir brauchen eine hohe Impfbereitschaft“, sagt der Mediziner. Das dazu nötige Vertrauen könne „nur mit erreichbaren Zielen und einer langfristigen Strategie, die wir nicht wöchentlich in Frage stellen“ aufgebaut werden, so der Mediziner. Werner stört sich an der „dauernden Kritisiererei, weil wir Entscheidungen in der Vergangenheit momentan nicht verändern können und das in der Zukunft Liegende schlecht reden“.

BVB-Geschäftsführer hofft auf Rückkehr der Fans

Auch der Profi-Fußball hofft auf eine Impfung und die Rückkehr der Fans in die Stadien – der Geschäftsführer von Borussia Dortmund, Carsten Cramer, will in der Sendung aber „keine Erwartungshaltung“ wecken. Allein die Politik entscheide: „Wir müssen auf den Doppelpass warten, anstatt den ersten Ball zu spielen“, so Cramer. Der wirtschaftliche Schaden leerer Ränge sei beim BVB „immens, jenseits der fünf Millionen Euro pro Heimspiel“. Schadenfreude über die angespannte Finanzlage beim Revier-Rivalen Schalke 04 verbietet sich für Cramer: „Bei aller Frotzelei, das wünscht man niemand“, so der Geschäftsführer. „Man ist besser beraten, auf sich selbst zu schauen, statt über andere zu reden.“

Bei „19 – die DUB Chefvisite“ werden von Montag bis Freitag die aktuell wichtigsten Entwicklungen der Corona-Krise in ihren medizinischen und wirtschaftlichen Aspekten diskutiert und eingeordnet – in nur 19 Minuten. Am Mittwoch, den 16. Dezember, ist Marie-Christine Ostermann als Talk-Gast mit dabei. Sie ist Mitinhaberin des Gastro-Großzulieferers Rullko. Los geht es wie immer um 10 Uhr .

Achtung: Live-Sondersendung zur Corona-Impfung am Mittwoch, den 23.Dezember, um 13 Uhr – Sie fragen, wir antworten!

>>> Zum Zoom-Link der aktuellen Sendung hier anklicken

>>>> Weitere Folgen können sie hier ansehen

+++ Aktuelle Fallzahlen aus Ihrer Stadt, neue Verordnungen, neue Erkenntnisse der Impfstoff-Forschung: Das Corona-Update hält Sie auf dem Laufenden. Hier kostenlos für den Newsletter anmelden! +++