Un officier de l'armée indienne meurt au Congo lors d'une excursion en kayak au lac Kivu | nouvelles de l'Inde – Chakra

Le lieutenant-colonel Gaurav Solanki était parti faire du kayak avec un groupe d'officiers et tous sont revenus sauf Solanki.

Inde
Mis à jour le: 13 sept. 2019 05:49 IST

Le Congo a le plus grand déploiement de l'armée indienne sur le sol étranger. La brigade indienne a son siège à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.
Le Congo a le plus grand déploiement de l'armée indienne sur le sol étranger. La brigade indienne y est basée à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu. (Photo HT / Image représentative)

Un officier de l'armée indienne affecté à la mission de paix des Nations Unies en République démocratique du Congo est décédé au cours d'une excursion en kayak au lac Kivu, dans l'est du pays, ont annoncé deux officiers de l'armée.

Le corps de l'officier, porté disparu dimanche, a été retrouvé jeudi après des journées de recherches intensives impliquant des vedettes rapides et des hélicoptères, a déclaré l'un des officiers susmentionnés.

Le lieutenant-colonel Gaurav Solanki, un officier des forces spéciales affecté à la mission, était parti en kayak avec une quinzaine d'officiers et tous sont rentrés sauf lui.

«Un service intensif a été effectué pour récupérer l'officier. La dépouille mortelle de l'officier a été retrouvée dans le lac, à environ un kilomètre de l'île de Tchegera », a déclaré le deuxième responsable. Solanki était sur le point de terminer son mandat et de retourner en Inde pour prendre le commandement de son bataillon.

La cause de la mort de l’officier de l’armée n’a pas encore été déterminée. Des sources ont indiqué que des enquêtes étaient en cours pour déterminer la cause du décès, même si, à première vue, il semble que Solanki soit décédé des suites d'une noyade.

Le Congo a le plus grand déploiement de l'armée indienne sur le sol étranger. La brigade indienne a son siège à Goma, capitale de la province du Nord-Kivu.

L'Inde a une longue histoire de déploiement de troupes au Congo: les premiers bérets bleus indiens (la couleur utilisée pour les missions de l'ONU) ont été utilisés de 1960 à 1965. Il s'agit de la seule mission des Nations Unies où un soldat indien – le capitaine GS Salaria – a Vir chakra. Il est décédé en 1961, essayant de sauver la province du Katanga de la chute aux mains des rebelles.

Première publication:
12 septembre 2019 16h39 IST