Un projet de loi propose de ramener le yoga dans les écoles publiques de l'Alabama – mais sans le “ namaste '' – Reiki

Les législateurs de l'État envisagent un projet de loi visant à fournir des cours de yoga aux enfants de la maternelle aux lycéens.

C'est à condition qu'ils ne disent pas "namaste" ou ne chantent pas.

Gray, qui était instructeur de yoga jusqu'en 2015, a déclaré qu'une conversation avec un étudiant l'avait motivé à lutter contre cette interdiction.

Il visitait un lycée à Auburn lorsqu'un étudiant lui a demandé comment il était capable d'équilibrer son travail dans les affaires, les organisations à but non lucratif et la politique, a déclaré Gray à CNN. Il a crédité le yoga, dont il a appris qu'il n'était plus proposé comme cours facultatif aux étudiants. Non seulement cela n'a pas été offert, a-t-il découvert, mais l'Alabama était le seul État du pays à interdire la pratique dans les écoles publiques K-12.

Tandis que Le projet de loi de Gray ouvrirait la porte au yoga dans les écoles, il garderait également certaines limites. Le cours devrait être offert uniquement comme cours facultatif, toutes les techniques devraient avoir des noms descriptifs en anglais, et le chant, les mantras et l'utilisation de la salutation «namaste», qui se traduit par «je m'incline devant vous» seraient interdits.

Les critiques de la Bill considère souvent le yoga comme une partie de la religion hindoue qui ne peut être séparée, a déclaré Gray. Les exclusions font partie du compromis politique, a-t-il dit, et valent mieux que de ne pas permettre aux étudiants d'accéder à l'un des avantages émotionnels ou physiques de la pratique.

"Je crois que cela passera mardi. Mais c'est l'athlète en moi, qui n'a jamais peur d'échouer et toujours prêt à relever tous les défis", a déclaré Gray.